4eme de couverture : "J'écris ces pages comme on rédige un constat ou un curriculum vitae, à titre documentaire et sans doute pour en finir avec une vie qui n'était pas la mienne. Les évènements que j'évoquerai jusqu'à ma vingt et unième année, je les ai vécus en transparence -ce procédé qui consiste à faire défiler en arrière plan des paysages, alors que les acteurs restent immobiles sur un plateau de studio. Je voudrais traduire cette impression que beaucoup d'autres ont ressentie avant moi : tout défilait en transparence et je ne pouvais pas encore vivre ma vie."

Mon avis : J'ai choisi ce livre car son sujet me touchait, l'histoire d'un jeune garçon qui se cherche à travers les années, il survole sa vie raconte ses propres souvenirs, selon la façon dont lui les perçoient ou a envie de les percevoir. La froideur, l'absence du père pèse et touche à la fois le jeune garçon qui essaie de se créer une armure. Comment peut-on délaisser son enfant ?

Je ressens très bien le mal-être du garçon quand on le dirige vers un métier, vers un avenir qu'il ne voit pas ainsi pour lui. Ce livre ravive quelques douleurs de jeunesse de la lectrice que je suis...En choisissant cette lecture, je ne pensais pas me trouver aussi proche.

Patrick Modiano écrit avec beaucoup de pudeur et de détermination, la révolte silencieuse que l'on pardonne ouvre toujours une petite brèche dans les souvenirs de vie.

Pour un premier rendez-vous avec un livre de Patrick Modiano, c'est un moment de lecture touchant que j'ai vécu. Avec l'envie de poursuivre ce voyage dans son oeuvre...

Patrick Modiano "Un pédigree". Editions Gallimard, 2005

PEDIGREE

Fabienne