4eme de couverture : "Hugo est vite effrayé et a peur de tout. Du noir, des chiens, des pétards ou encore du loup-garou, même si Maman affirme qu'il n'existe pas du tout. Mais quand il devient "Super Hugo", il est brave et courageux. Il n'a presque plus peur de rien et ça, c'est plutôt bien !"

Mon avis : Cette histoire montre les craintes et les peurs que peuvent ressentir nos enfants, alors qu'il n'y a pas forcément lieu de s'inquiéter et elle illustre les réactions contraires de nos enfants, si les peurs n'étaient pas au rendez-vous.

La qualité du livre au niveau du papier (papier brillant) et des illustrations est irréprochable. Le format du livre (17.5 cm x 18.5 cm) permet de glisser le livre dans la valise de votre enfant pour les grandes vacances d'été qui s'annonce.

L'avis de Valentin : Parfois dans le livre, je suis Hugo qui a peur et Hugo qui a pas peur. Au début, je ne comprenais pas le sens de l'histoire mais Maman m'a expliqué. Ce que j'aime, c'est qu'à la fin, je peux coller ma photo sur le diplôme de "super petit garçon" ainsi je suis Super Valentin.

"Super Hugo n'a même pas peur" Conception : Jacques Beaumont. Texte : Fabienne Blanchut. Images : Claudio Cerri-Leaf Illustration. Editions Fleurus, 2015

HUGO PEUR

Fabienne et Valentin