Quatrième de couverture : "Un an après la mort de Rebecca, si belle, si troublante, si mystérieuse aussi, Maxime de Winter se remarie avec une jeune fille douce et timide et l'installe dans le splendide château de Manderley. La seconde Mme de Winder ne tarde pas à se sentir angoissée. Une ombre rôde, l'épie,se glisse entre son mari et elle. Manderley vit toujours sous l'emprise de Rebecca. Maxim l'aime-t-il toujours ? Rebecca est-elle vraiment morte noyée accidentellement ? Quel est le terrible secret de Rebecca et de Manderley ?

Mon avis : Ces derniers mois, nous avons beaucoup entendu parler de Daphné du Maurier grâce à la biographie écrite par Tatania de Rosnay (livre présent dans ma pile à lire), aussi je voulais découvrir cette auteure.

A la bibliothèque où je me suis nouvellement inscrite, sur les étagères de la lettre "D", prônent trois romans de Daphné du Maurier dont "Rebecca".

Dés les premières phrases, je suis séduite par l'écriture de l'écrivain. Les phrases décrivent parfaitement les lieux, l'histoire, les émotions des personnages. L'écriture si minutieuse permet à la lectrice que je suis, de m'imiscer dans la vie de Maxim et de la seconde Mme de Winter, avec ce passé si présent qui ressurgit comme une tornade dévastatrice, où l'homme se relève malgré les dégats occasionnés.

"Rebecca" est un superbe roman, avec son histoire, ses rebondissements et la force de l'amour.

Extrait que j'ai aimé et recopié dans mon cahier "Mots d'auteurs" :

REBECCA

"Le bonheur n'est pas un objet à posséder, c'est une qualité de pensée, un état d'âme"

Daphné du Maurier "Rebecca"- Editions du club France Loisirs, 1994

Fabienne