Extrait 4eme de couverture : "Juillet 1940. La petite Lydia, 11 ans, traverse un village du Suffolk. Elle porte un masque à gaz. Les magasins sont fermés, les maisons vides, les fenêtres condamnées. Lydia coupe à travers champs et arrive bientôt devant une grande demeure. C'est là qu'elle a grandi. La fillette espère y retrouver sa famille, mais la maison est déserte. Plus tard, dans la nuit, un soldat portant un fusil et un uniforme anglais pénètre dans la maison. Avec un étrange accent, il lui explique qu'il ne lui fera pas de mal, mais qu'elle ne doit pas quitter les lieux et qu'elle doit obéir à certaines règles...Dit-il la vérité ? Que cherchet-t-il ? Pourquoi lui semble-t-il aussi familier ? Et surtout, comment connaît-il le nom de Lydia ?"

Nombre de pages lues : 377 pages

Mon avis : Jason Hewitt nous offre un roman captivant, déchirant sur la guerre et les ravages qu'elle cause sur les personnes survivantes, sur les enfants, sur les soldats contraints de tuer des hommes, des femmes, des enfants, sans broncher, guider par l'ordre supérieur.

Le face-à-face entre Lydia et le soldat est méfiant, distant. Les silences en disent beaucoup, ils sont marquants.

Jason Hewitt maitrise parfaitement son histoire, son écriture. J'espère qu'il a d'autres projets car j'ai très envie de découvrir la suite...

Jason Hewitt "Le silence des bombes", Editions Préludes, 2015. Traduit de l'anglais par Patrick Imbert. Ce magnifique roman est en librairie depuis le 2 Septembre, un premier roman que je vous recommande.

JASON

Fabienne