Extrait 4ème de couverture : "L'emprise de VD sur Lucie obéissait à des lois trompeuses, cruelles et romanesques qui tissaient la toile dans laquelle nous étions tous pris."

Nombre de pages : 536 pages lues

Mon avis : Je suis entrée dans le roman tout de suite, car il relate la vie de Lucie et de son amie Mina et nous comprenons le cheminement de Lucie, son enfance, sa vie...mais c'est un peu long. L'écriture est limpide, belle dans certains passages, mais les retours en arrière sont trop long, certes dans le détail pour que le lecteur comprenne, mais à vouloir aller trop loin, parfois, selon moi, il se perd. C'est dommage, car le sujet est intéressant : retrouver une amie d'enfance des années après est une chose agréable mais entre l'enfance et la vie adulte, toutes ces années loin l'une de l'autre, ne permettent pas de retrouver une personne intacte, l'amie d'autrefois. La vie fait que souvent elle ne ressemble pas à celle que l'on a imaginé, à celle dont on rêvait petite. Malgré la longueur, "la faille" est agréable à lire...

"La faille" d'Isabelle Sorente - Editions JC Lattès, 2015

LA FAILLE

Fabienne