Les Livres de Fabie

06 novembre 2015

Joe R.Lansdale "Les enfants du fleuve noire"

Résumé : Le corps de May Linn est retrouvé, mutilé, noyé, dans le fleuve la Sabine au Texas. Ses amis Sue Ellen, Terry et Jinx décident de l'incinérer et de disperser ses cendres à Hollywood. Ils volent un radeau et surtout l'argent d'un hold-up. Ils sont poursuivis par un flic pourri et par un monstre...Une descente périlleuse pour réaliser le rêve d'une amie...

Nombre de pages : 352 pages

Mon avis : Un roman captivant qui vous laisse aucune minute de répit. La détermination de ces jeunes gens et remarquable, la violence qui entoure cette épopée en est effrayante.

Joe R.Lansdale maitrise parfaitement le suspens, il nous entraine sur le radeau avec ces trois jeunes. Une bonne action peut virer au cauchemar. Une amitié, encore plus forte, se dessine au fur et à mesure de cette aventure. Sue Ellen apprend à connaître sa mère et découvre certains secrets de ses amis.

L'auteur nous entraine dans une forêt terrifiante et sur une rivière qui alterne apaisement et remous. Le rythme de l'écriture devient haletant quand il faut fuir le danger, il ralentit quand le récit s'apaise.

"Les enfants de l'eau noire" est un roman exaltant, inoubliable car on se souvient de ces enfants, de leur périple effroyablement beau.

Joe R.Lansdale "Les enfants de l'eau noire". Editions Denoël, 2015. Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Bernard Blanc.

Fabienne

Posté par lecture30 à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


30 octobre 2015

Robin Rinaldi "La parenthèse incandescente"

Extrait 4eme de couverture : "Robin a 42 ans et mène une vie confortable. Mais, pour que son bonheur soit total, il lui manque juste...un enfant. Et Scott, son mari, refuse d'en avoir. Robin n'a alors qu'une crainte : regretter. Elle prend donc une décision importante. Pendant un an, elle et son mari auront une relation libre. Elle accepte de renoncer à sa maternité, seulement, en contrepartie, elle pourra sortir de cette monogamie qui l'étouffe pour découvrir une nouvelle forme de vie amoureuse et sexuelle."

Nombre de pages : 400 pages lues.

Mon avis : Robin Rinaldi nous livre un récit intim

PARENTHESE

e, raffraichissant, mais qui m'a laissé, parfois mal à l'aise. Pourquoi est-elle restée avec Scott aussi longtemps alors qu'elle savait, même avant leur mariage, que ce dernier ne voulait pas d'enfant ? Pourquoi se donner un an de liberté sexuelle, de couple libre, se faire souffrir ? Peut-être suis-je trop terre à terr, en manque d'expérience, j'aurais donnée comme titre "la parenthèse indécente". Cependant, ce récit amène les femmes à s'interroger sur leur plaisir sexuel, sur leur expérience. Sans complexe, merveilleusement décrit, "la parenthèse incandescente" est selon moi un livre à offrir aux jeunes femmes qui vont se marier et à celles qui s'ennuient dans leur vie de couple ranplanplan. La lecture nous laisse des sensations euphorisantes, frétillantes, car elle parle vraiment aux femmes. La quête de Robin est aussi une quête de soi et pas seulement de notre statut d'épouse, car pour réussir un mariage dans la durée, il faut se connaitre soi-même et s'apprécier vraiment, nous, en tant que femme, car si nous sommes étrangère à notre propre personne, le mariage est voué à l'échec.

Robin Rinaldi "La parenthèse incandescente" Editions Cherche Midi, 2015. Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Florianne Vidal.

Fabienne

Posté par lecture30 à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 octobre 2015

Nora Fraisse "Marion 13 ans pour toujours"

Extrait 4eme de couverture : "Marion, ma fille, le 13 février 2013, tu t'es suicidée à 13 ans, en te pendant à un foulard, dans ta chambre. Sous ton lit en hauteur, on a trouvé ton téléphone portable, attaché au bout d'un fil, pendu lui aussi pour couper symboliquement la parole à ceux qui, au collège, te torturaient à coups d'insultes et de menaces. J'écris ce livre pour te rendre hommage, pour dire ma nostalgie d'un futur que tu ne partageras pas avec moi, avec nous. J'écris ce livre pour que chacun tire les leçons de ta mort.

Nombre de pages : 186 pages lues.

Mon avis : Le hacèlement scolaire tue, c'est

MARION

une réalité, nous le voyons régulièrement, malheureusement, dans les journaux locaux ou sur les sites spécialisés à cette cause. Seuls, l'éducation nationale et l'ensemble de son personnel dans les collèges, dans les lycées, ne veulent pas le voir et taisent sous silence certains drames.

Le témoignage bouleversant de Nora Fraisse révèle des vérités graves : nos enfants peuvent mourir à cause de ce qui se passe dans les établissements scolaires, où les adultes n'écoutent pas leurs plaintes, leurs appels au secours.

Ce fléau m'indigne car les conséquences du harcèlement scolaire sont graves pour les victimes qui en souffre pendant des années même avec le soutien et l'amour de leurs parents. Il faut mettre les harceleurs, même mineurs, face à leur responsabilité. Il faut que l'éducation nationale arrête de fermer les yeux, ce n'est pas en créant des effets de communication, en écrivant des textes, que ces agissements cesseront. Il faut punir les vrais coupables, pas la victime qui bien souvent est obligée de changer d'établissement, de ville, car ces harceleurs sont toujours là, en liberté !

Il faut que l'administration et le corps enseignant soient formés, prennent vraiment les appels au secours au sérieux, qu'ils ne tournent pas la tête ou font la sourde oreille. Ne sont -ils pas déjà censés écouter les enfants en difficultés ?!

Je comprends Nora Fraisse quand elle part en guerre contre le harcèlement scolaire, je la soutiens. En lisant son livre, j'ai trouvé une écoute, même si je me suis battue, avec mes moyens et ma manière il y a 6 ans...Je ressens cette rage, l'incompréhension...Ce livre est à mettre entre les mains des enseignants, des harcelés, des harceleurs, des ministres, des municipalités...

Il faut se battre pour que nos enfants ne meurent pas en revenant de l'école, pour que nos enfants soient heureux d'apprendre et de construire leur avenir, pour que les harceleurs soient sévèrement punis pour qu'ils comprennent la gravité des faits...

Personnellement, je vais m'engager activement dans ce combat...

Nora Fraisse "Marion 13 ans pour toujours". Editions Le Livre de Poche, 2015

Fabienne

Posté par lecture30 à 13:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 octobre 2015

S.K. Tremayne "Le doute"

Extrait 4ème de couverture : "Un an après le décès accidentel de Lydia, l'une de leurs filles jumelles, Angus et Sarah Moorcroft quittent Londres pour oublier le drame. Ils s'installent sur une petite île écossaise, qu'ils ont héritée de la grand-mère d'Angus, au large de Skye.

Mais l'emménagement ne se passe pas aussi bien que prévu. Le comportement de Kirstie, leur fille survivante, devient étrange : elle se met à affirmer qu'elle est en réalité Lydia. Alors qu'un brouillard glacial enveloppe l'île, l'angoisse va grandissant...Que s'est-il vraiment passé en ce jour fatidique où l'une des deux soeurs a trouvé la mort ?"

Nombre de pages : 380 pages lues

LE DOUTE

Mon avis : Un excellent roman psychologique qui vous captive dés les premières pages et qui vous fait frissonner d'émotion. S.K.Tremayne installe au fur et à mesure des pages, une tension palpable entre les parents et la jumelle survivante. Le doute prend toute sa place. On ne s'attend pas au dénouement mais en même temps, lorsque la vérité est là, on se dit que la culpabilité du parent en faute, se devait d'être punie.

Je vous recommande ce thriller psychologique car il saura vous prendre par les sentiments aussi effrayants soient-ils.

S.K.Tremayne "Le doute" - Traduit de l'anglais par Isabelle Maillet. Editions Presses de la Cité, 2015

Fabienne

Posté par lecture30 à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 octobre 2015

Diane Ducret "L'homme idéal existe. Il est Québécois."

Extrait Quatrième de couverture : "Bonne nouvelle : l'homme idéal existe !. Il ne parle pas : il jase. Il n'embrasse pas : il frenche. Il ne se déshabille pas : il se crisse à poêlle. Vous l'aurez deviné : il est Québécois."

Nombre de pages lues : 185 pages.

Mon avis : Une histoire pleine de fraîcheur qui m'a fait rire. Oui, rire. Pas un rire coincé, un vrai rire, celui qui fait du bien, qui détend. Les débuts d'une histoire d'amour ne sont pas simples, on se découvre, on se devine. Diane Ducret décrit parfaitement ces débuts hésitants et incompréhensibles, et cette quête de l'homme idéal.

Ce roman vous fera passer un agréable moment de lecture, avec ces délicieuses expressions Québécoises qui vous amuseront.

Diane Ducret "L'homme idéal existe. Il est Québécois" - Editions Albin Michel, 2015.

DUCRET

Fabienne

Posté par lecture30 à 14:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


07 octobre 2015

L'imagerie des bébés : BAMBI et NEMO

Les éditions Fleurus lancent une nouvelle collection "L'imagerie des bébés" avec les personnages de Disney qui invitent nos chères têtes blondes à découvrir différents univers.

Valentin a choisi Bambi et Némo. 

Le faon invite les jeunes lecteurs à découvrir les animaux de la forêt avec son ami Pan-Pan, le lapin.

Némo, le charmant poisson-clown, invite les enfants à découvrir les animaux de la mer.

Les pages cartonnées permettent aux petits mains d'avoir une bonne tenue du livre. Les illustrations colorées attirent l'attention.

Une belle collection qui saura émerveiller les enfants car les personnages Disney sont sympathiques...

"L'imagerie des Bébés : Bambi et Némo". Conception de Nathalie Bélineau et Emilie Beaumont, Pâte à modeler de Christelle Mekdjian et les prises de vues sont de René Brassart.

Fabienne et Valentin

Posté par lecture30 à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 octobre 2015

Sophia Amoruso "Girlboss"

GIRLBOSS

Histoire : PDG et directrice artistique de Nasty Gal, Sophia a su créer et développer son entreprise, devenu un empire du commerce de vêtements en ligne, toute seule, sans financement, avant d'atteindre ses trente ans.

Dans ce livre, elle raconte son parcours, sans fard...

Nombre de pages lues : 204 pages

Mon avis : Un parcours intéressant  qui mérite le succès car Sophia Amoruso a su construire de ses mains une entreprise croissante. Elle prouve que nous pouvons réussir sans être né avec une cuillère en or dans la bouche. On arrive difficilement à obtenir un job de rêve, il faut se le créer.

Ce parcours est raconté sans fard, avec dynamisme et surtout de l'optimisme. Cela donne du courage pour ceux qui veulent créer leur propre projet.

Est-ce aussi facile en France de réussir comme aux Etats-Unis ?

Je ne suis pas une fan du commerce en ligne mais pour la jeune génération, l'histoire de Sophia Amoruso saura peut-être délclencher des projets en sommeil.

Sophia Amoruso "Girlboss", Editions Globe 2015. Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Silke Zimmermann.

Fabienne

Posté par lecture30 à 09:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 septembre 2015

"Découvre les bateaux avec Léo"

Descriptif du livre : Léo fait découvrir aux enfants l'univers des bateaux qu'ils soient de pêche, à voile, à moteur, les péniches...et ce qui entoure ce monde de la mer, comme la vie dans un port.

Ce livre est très bien réalisé, les images sont colorées, les pages cartonnées épaisses qui permettent une meilleure tenue de l'ouvrage.

L'avis de Valentin : J'ai appris qu'il existait des bateaux différents, des grands, des petits. Cela me rappelle un musée que j'ai visité en Bretagne quand j'étais petit (nrdl : le musée de la marine à Brest). Les dessins sont jolis, quand je dessine un bateau ils m'aident pour mettre les couleurs. Avec maman, on se pose des questions et maintenant que je découvre la lecture, je peux lire certains mots.

"Découvre les bateaux avec Léo", Conception : Nathalie Bélineau, Illustrations : Alexis Nesme, Texte : Emilie Beaumont. Editions Fleurus, 2015. Merci à notre partenaire, les éditions Fleurus, pour l'envoi de ces très beaux livres.

LEO 2

Valentin et Fabienne

Posté par lecture30 à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 septembre 2015

Joue et découvre la Ferme

Présentation : Ce livre-jeu permet à l'enfant de découvrir la ferme et de s'inventer des histoires en s'amusant avec des pièces détachables.

Mon avis de maman : Ce livre est très bien conçu, les pages cartonnées épaisses permettent de garder une bonne qualité du livre quand les enfants jouent trop avec, et viennent à les abimer.

Il y a un texte court qui présente une scène mais aussi des questions qui permettent un échange avec l'enfant.

L'avis de Valentin : J'aime beaucoup les pièces détachables car je peux jouer avec et mon grand frère qui travaille dans une ferme m'explique certaines choses sur son travail et le matériel utilisé. J'ai appris des nouveaux mots comme "clapier" qui est le nom de la maison des lapins.

Je commence à lire certains mots que j'ai appris à l'école, avec maman on fait une lecture avec le doigt et je dis les mots que je connais. C'est trop super, je deviens grand et je lis presque comme maman.

"Joue et découvre la ferme", Conception : Nathalie Belineau, Images : Jonathan Landermard, Texte : Emilie Beaumont. Editions Fleurus, 2015

LA FERME

Fabienne et Valentin

Posté par lecture30 à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 septembre 2015

"La faille" d'Isabelle Sorente

Extrait 4ème de couverture : "L'emprise de VD sur Lucie obéissait à des lois trompeuses, cruelles et romanesques qui tissaient la toile dans laquelle nous étions tous pris."

Nombre de pages : 536 pages lues

Mon avis : Je suis entrée dans le roman tout de suite, car il relate la vie de Lucie et de son amie Mina et nous comprenons le cheminement de Lucie, son enfance, sa vie...mais c'est un peu long. L'écriture est limpide, belle dans certains passages, mais les retours en arrière sont trop long, certes dans le détail pour que le lecteur comprenne, mais à vouloir aller trop loin, parfois, selon moi, il se perd. C'est dommage, car le sujet est intéressant : retrouver une amie d'enfance des années après est une chose agréable mais entre l'enfance et la vie adulte, toutes ces années loin l'une de l'autre, ne permettent pas de retrouver une personne intacte, l'amie d'autrefois. La vie fait que souvent elle ne ressemble pas à celle que l'on a imaginé, à celle dont on rêvait petite. Malgré la longueur, "la faille" est agréable à lire...

"La faille" d'Isabelle Sorente - Editions JC Lattès, 2015

LA FAILLE

Fabienne

Posté par lecture30 à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]